Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Sondage LH2 > Popularité de l'exécutif - octobre 2014

Popularité de l'exécutif - octobre 2014

Le 16 Octobre 2014


Les principaux enseignements de ce sondage :

Avec 20% d’opinions positives, la popularité de François Hollande enraye sa chute de septembre 2014 et se stabilise 1pt au dessus de son score le plus bas

- 20% des Français déclarent avoir une opinion positive de François Hollande en tant que président de la République (dont uniquement 3% une opinion « très positive »). Ce résultat montre une légère respiration dans la chute de la popularité de François Hollande, continue depuis le mois d’avril, 1 point au-dessus de son niveau le plus bas mesuré il y a un mois (19% d’opinions positives).

- Dans ce contexte de retour de Nicolas Sarkozy, François Hollande semble légèrement restaurer sa cote de popularité à gauche. Auprès des sympathisants de la gauche, les opinions positives progressent de 3pts à 48% alors qu’elles étaient passées sous la barre des 50% pour la première fois en septembre 2014, au plus fort de la discussion sur l’adéquation de la ligne politique présidentielle avec les valeurs de la gauche. C’est auprès de sa base de référence, les sympathisants du Parti socialiste (65% d’opinions positives, +8pts), que cette restauration de la popularité de François Hollande se dessine le plus nettement.

Une nouvelle baisse des opinions positives à l’égard de Manuel Valls, de 38% en septembre à 35% en octobre

- 35% des Français déclarent avoir une opinion positive de Manuel Valls en tant que Premier ministre en octobre (-3pts). Ce nouveau recul des opinions positives confirme la chute continue de la popularité de Manuel Valls depuis sa nomination à Matignon le 31 mars et constitue, pour le deuxième mois consécutif, une appréciation inférieure à la plus basse mesure réalisée pour François Fillon sur la période 2007-2012 (42% en déc. 2011 et janv. 2012).

- C’est auprès des actifs que les difficultés de Manuel Valls semblent se concentrer et notamment des 35-64 ans (-3pts, 31% d’opinions positives), des employés et des ouvriers, les « CSP- », chez lesquels les opinions positives baissent de 4 points à 25%, ou encore des salariés du secteur public (-10pts d’opinions positives à 32%) alors que le gel du point d'indice des fonctionnaires est intégré au projet de budget 2015.




Sondage réalisé :
  • . du 15 octobre 2014 au 16 octobre 2014

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA