Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Sondage LH2 > Popularité de l'exécutif - mai 2014

Popularité de l'exécutif - mai 2014

Le 20 Mai 2014


Les principaux enseignements de ce sondage :

La popularité de Manuel Valls enregistre une baisse mais demeure positive

- 52% des Français déclarent avoir une opinion positive de Manuel Valls en tant que Premier ministre. C’est 4 points de moins que lors de la précédente vague de l’Observatoire de l’opinion, les 3 et 4 avril, au lendemain de sa nomination (56% d’opinions positives) et 10 points de moins que lors de notre mesure intermédiaire, réalisée les 10 et 11 avril, après la déclaration de politique générale du Premier ministre (62% d’opinions positives).

- Deux enseignements sont à retenir :
  • Manuel Valls connaît bien une détérioration de sa popularité mais celle-ci apparaît assez « normale » au sortir d’une séquence politique particulière. Il a indéniablement bénéficié, au lendemain de sa nomination, d’un effet de contraste marqué avec son prédécesseur. Aujourd’hui, un mois et demi après les changements intervenus dans la foulée des municipales, le soufflé est un peu retombé.
  • Toutefois, sa popularité demeure positive et il s’agit d’un élément suffisamment rare pour une Premier ministre nommé en cours de mandat pour être souligné. En effet, si tous les Premiers ministres nommés dans la foulée de l’élection d’un président de la République depuis 1981 bénéficiaient encore d’une popularité positive deux mois après leur arrivée à Matignon (à l’exception de Jean-Pierre Raffarin en mai 2002), ce n’est pas le cas des Premiers ministres nommés en cours de mandat présidentiel. Au contraire même, tous ont enregistré une popularité négative dès leur nomination. Les seuls à avoir dérogé à cette règle sont les Premiers ministres « de cohabitation ». Manuels Valls fait donc ici figure d’exception. Reste à savoir comment sa popularité va évoluer à l’épreuve des faits.
La popularité de François Hollande atteint son niveau le plus faible

- 23% des sondés déclarent avoir une opinion positive de François Hollande en tant que président de la République, soit 4 points de moins que lors de notre dernière mesure les 3 et 4 avril. Plus des trois-quarts des Français (76%; +3 points) déclarent en avoir une opinion négative, dont plus d’un sur deux (51%; +10 points) très négative. Avec un solde de popularité (soit la différence entre les opinions positives et les opinions négatives) de -53, François Hollande enregistre son plus mauvais score depuis son élection en mai 2012 et ne bénéficie pas de la dynamique insufflée par le remaniement.




Sondage réalisé :
  • . du 15 mai 2014 au 16 mai 2014

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA