Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Observatoire de la politique nationale > OBSERVATOIRE DE LA POLITIQUE NATIONALE - FÉVRIER 2016

OBSERVATOIRE DE LA POLITIQUE NATIONALE - FÉVRIER 2016

Le 21 Février 2016


 

La baisse de la popularité de François Hollande se prolonge : à 22% de bonnes opinions (-3 points), elle se rapproche de son niveau le plus bas

La popularité de François Hollande poursuit le recul amorcé à l’issue des élections régionales (-3 points en décembre, -5 points en janvier), une baisse qui n’a pas été enrayée par le remaniement ministériel du 11 février.
C’est auprès de sa base électorale que François Hollande marque le plus nettement le pas : les bonnes opinions le concernant régressent en effet de 7 points auprès des sympathisants du Parti socialiste (à 69%) et de 12 points auprès des sympathisants d’Europe-Ecologie-les-Verts (à 33%).

Seuls 33% des Français ont une bonne opinion de Manuel Valls, son score de popularité le plus bas depuis sa nomination à Matignon

Avec 6 points de baisse des bonnes opinions en comparaison à janvier, c’est le deuxième « décrochage » de la popularité de Manuel Valls après une chute de 11 points (de 48% à 37% de bonnes opinions) entre juin et septembre 2014 (suite aux départs des « ministres frondeurs »).
La baisse de sa popularité est diffuse dans l’électorat, elle passe notamment pour la première fois dans notre baromètre sous la barre symbolique des 50% auprès des sympathisants de la gauche (-5 points, à 49% de bonnes opinions) et elle perd 7 points auprès de ceux du PS (à 73%).

Les plus fortes évolutions entre janvier et février : à droite, la progression de Laurent Wauquiez, l’installation de Bruno Le Maire et Xavier Bertrand au centre de l’attention des Français, la baisse de Nicolas Sarkozy

Auprès des sympathisants de la droite, Laurent Wauquiez (+9 points à 52%, 4ème) voit sa cote d’influence fortement progresser en février. La hausse de sa cote d’influence est également significative auprès des sympathisants Les Républicains (+6 points à 61%).
Il est aussi important de noter la progression de la cote d’influence de Bruno Le Maire auprès de l’ensemble des Français (+3 points à 33%, 6ème) et des sympathisants de la droite (+3 points à 57%, 2ème derrière Alain Juppé). Xavier Bertrand occupe également le deuxième rang du classement des cotes d’influence auprès des sympathisants de la droite (+1 point à 57%) et le 4ème rang auprès des Français (+2 points à 34%).
La baisse de la cote d’influence de Nicolas Sarkozy est générale dans l’électorat, elle perd 3 points auprès des Français (à 19%), 2 points auprès des sympathisants de la droite (à 37%), 7 points auprès des sympathisants Les Républicains (à 57%) et 10 points auprès des sympathisants du Front national (à 28%).

Les plus fortes évolutions entre janvier et février : à gauche, la hausse de Christiane Taubira, la baisse de Laurent Fabius et Najat Vallaud-Belkacem

Démissionnaire du gouvernement le 27 janvier, Christiane Taubira voit sa cote de popularité progresser de 5 points auprès des sympathisants de la gauche (1ère, 61%) et de 6 points auprès des sympathisants du Parti socialiste (4ème, 62%).
La cote d’influence de Laurent Fabius, qui a quitté le gouvernement pour la présidence du Conseil constitutionnel, baisse de 3 points auprès des sympathisants de la gauche (8ème, 44%) et de 4 points auprès des sympathisants du Parti socialiste (61%).
Najat Vallaud-Belkacem reste bien placée dans le classement mais sa cote d’influence baisse auprès des sympathisants de la gauche (6ème, 48%, - 3 points) et du PS (3ème, 63%, -3 points) sur fond de mobilisation contre la réforme du collège et de polémique autour de celle de l’orthographe.







Sondage réalisé :
  • . du 15 février 2016 au 16 février 2016

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA