Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Questions d'actualité BVA - Orange - iTELE > Les Français et le Front National - Juin 2015

Les Français et le Front National - Juin 2015

Le 14 Juin 2015


Alors que le parquet national financier a ouvert lundi dernier une enquête pour blanchiment de fraude fiscale sur des soupçons de compte bancaire caché à l'étranger qui pourrait appartenir à Jean-Marie Le Pen et alors que ce dernier contestait vendredi devant la justice sa suspension du Front national, BVA, Orange et iTELE ont souhaité mesurer l’impact de cette actualité judiciaire sur l’opinion.

Le FN, un parti qui inspire moins confiance que le PS et les Républicains en termes de moralité et d’honnêteté alors même que les Français n’ont majoritairement confiance dans aucun de ces partis
Seuls 32% des Français déclarent que le Parti socialiste leur inspire confiance en termes de moralité et d’honnêteté, dont 5% seulement « tout à fait confiance ». A l’inverse, les deux tiers des personnes interrogées (67%) déclarent qu’il ne leur inspire pas confiance.

En dépit de ces résultats, le Parti socialiste bénéficie d’une meilleure image que Les Républicains (ex-UMP) et surtout que le Front national. A peine plus d’un Français sur quatre (26%) déclarent que Les Républicains leur inspirent confiance en termes de moralité et d’honnêteté quand 74% déclarent qu’ils ne leur inspirent pas confiance, dont 37% « pas du tout ». Les résultats enregistrés par le Front national sont à première vue très proches : un quart des sondés (25%) déclarent que le FN leur inspire confiance en termes de moralité et d’honnêteté contre 75% qui déclarent qu’il ne leur inspire pas confiance. Mais, parmi ces 75%, plus d’un Français sur deux (57%) estiment que le FN ne leur inspire « pas confiance du tout » en termes de moralité et d’honnêteté (c’est 20 points de plus que pour Les Républicains).

Pour autant, le Front national ne semble pas pâtir de son actualité judiciaire en termes d’image
Interrogés les 11 et 12 juin, 27% des Français ont déclaré avoir une bonne opinion du Front national, c’est 2 points de plus que lors de la dernière vague de notre Observatoire de la politique nationale, réalisé pour Orange et iTELE les 2 et 3 juin derniers, soit une semaine plus tôt.

A six mois des élections régionales, 1 Français sur 4 se dit prêt à voter pour une liste Front national
25% des Français déclarent qu’ils pourraient voter pour une liste Front national lors des prochaines élections régionales qui auront lieu en décembre 2015. Ce potentiel électoral est très proche des scores enregistrés réellement par le FN lors des derniers scrutins : 25,2% au 1er tour des élections départementales en mars dernier, 24,9% lors des élections européennes en 2014.

Le Front national, un parti « comme les autres » pour 56% des Français
56% des Français estiment que le Front national devrait être à présent considéré comme un parti comme les autres. Ce score progresse de 3 points par rapport à notre dernière mesure sur cet indicateur les 3 et 4 avril derniers et se rapproche ainsi de son meilleur résultat, mesuré au soir du deuxième tour des élections municipales (58% en mars 2014). Globalement, sur cet indicateur, le Front national est sur une pente ascendante depuis septembre 2010 : 42% des Français estimaient alors que le FN devait être considéré comme un parti comme les autres, soit 14 points de moins qu’aujourd’hui. Cette progression témoigne du succès de la stratégie de dédiabolisation du Front national initiée par sa présidente.

Adélaïde ZULFIKARPASIC, directrice de BVA Opinion




Sondage réalisé :
  • . du 11 juin 2015 au 12 juin 2015

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA