Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Les Français et la mobilisation de la jeunesse contre le projet de loi sur le travail

Les Français et la mobilisation de la jeunesse contre le projet de loi sur le travail

Le 12 Mars 2016


56% des Français soutiennent le mouvement des jeunes demandant une révision de la Loi El Khomri

• Les profils les plus fragiles sur le marché du travail soutiennent davantage la mobilisation de la jeunesse : les employés et ouvriers (69%), les moins diplômés (niveau d’études inférieur au Bac : 68%) et les individus issus des foyers les plus modestes (revenus mensuels du foyer inférieurs à 2500€ : 68%).

• Le soutien au mouvement de contestation de la jeunesse décroît proportionnellement avec l’âge : 70% des moins de 35 ans le soutiennent contre 60% des 35-49 ans, 56% des 50-64 ans et 36% des 65 ans et plus.

• Ce sont les sympathisants de la droite et du centre-droit qui soutiennent le moins la mobilisation de la jeunesse : 36% uniquement approuvent ce mouvement alors que l’ensemble des sympathisants des autres partis le soutiennent majoritairement. 96% des sympathisants des partis de la gauche du PS, 66% des sympathisants du FN et même 55% des sympathisants du PS soutiennent l’action des syndicats étudiants et des organisations politiques de jeunes.

Seuls 13% des Français jugent que l’action menée par François Hollande et le gouvernement en ce qui concerne l’emploi des jeunes est satisfaisante

Près de 9 Français sur 10 estiment que l’action de François Hollande et du gouvernement en la matière n’est pas satisfaisante (85% dont 42% estimant même que cette action n’est pas du tout satisfaisante) contre 13% qui la jugent satisfaisante.

L’insatisfaction à l’égard des politiques est également partagée par les sympathisants socialistes qui sont 63% à la juger insatisfaisante.

Les Français ne font majoritairement confiance à aucun parti pour lutter contre le chômage des jeunes

Lorsqu’on demande aux Français à quels partis ils font confiance pour lutter contre le chômage des jeunes, aucune formation politique ne recueille un taux de confiance supérieur à 50%.

Seules les formations de la droite et du centre, le Modem (34%), UDI (32%) et Les Républicains (30%), recueillent la confiance de 3 Français sur 10 sur le sujet. Ces partis devancent nettement le FN (23% de confiance), Debout La France (22%) et les partis de gauche, dont le Parti de Gauche (22%), le PS (21%), EELV (20%) et le PCF (17%).




Sondage réalisé :
  • . du 10 mars 2016 au 11 mars 2016

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2016 BVA