Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Les Français et la lutte antiterroriste

Les Français et la lutte antiterroriste

Le 10 Janvier 2016


Une perception de la menace terroriste en légère progression suite à la tentative d’attaque du commissariat de la Goutte d’Or

96% des Français estiment que la menace terroriste reste élevée, score en progression de 2 points par rapport à la mesure effectuée en décembre dernier.
Par ailleurs, 51% des Français estiment que cette menace est très élevée, proportion en hausse de 9 points depuis décembre.

Pour lutter contre cette menace, les Français ont toujours confiance dans les services de sécurité…

Les Français sont toujours plus de 8 sur 10 à faire confiance à l’armée française (91%), aux forces de police et de gendarmerie (91%) et aux services de renseignements (83%) pour faire face à la menace terroriste.

Les 18-34 ans ont généralement un taux légèrement en-deçà de la moyenne de la population, tout comme les sympathisants de la gauche du PS.

…mais de moins en moins dans le gouvernement et le président de la République

La confiance à l’égard du pouvoir en place est en net recul par rapport à novembre dernier :
- 41% des Français ont confiance dans le gouvernement pour agir contre le terrorisme, soit -8 points par rapport à la mesure effectuée au lendemain des attentats de novembre,
- 37% font confiance à François Hollande, un score en retrait de 9 points par rapport à novembre.

Seuls les sympathisants du PS ont très majoritairement confiance en François Hollande (84%) et le gouvernement (86%) pour mener à bien cette lutte, alors que les autres sympathisants de la gauche semblent plus sceptiques (confiance inférieure à 50% auprès des sympathisants de la gauche du PS et d’EELV).

En revanche, les sympathisants Les Républicains (14% ont confiance dans le gouvernement / 9% en François Hollande) et FN (5% ont confiance dans le gouvernement / 6% en François Hollande) se rejoignent dans un manque de confiance marqué à l’égard de l’exécutif.

Le soutien à la déchéance de nationalité pour les binationaux toujours majoritaire mais en forte baisse

L’acceptation de la déchéance de nationalité pour les binationaux est en forte baisse par rapport à novembre 2015 : soutenue par 92% des Français en novembre, elle recule de 17 points, à 75% d’opinions favorables.

Parmi les autres mesures testées, la prolongation de l’état d’urgence (74%) et la déchéance de nationalité pour tous les Français condamnés pour actes de terrorisme (66%) sont approuvées par une majorité de Français.

Toutefois l’exécutif se retrouve dans la délicate position où ces mesures sont bien plus populaires auprès des sympathisants de droite et d’extrême-droite qu’auprès de ses soutiens traditionnels (sympathisants de la gauche, et plus particulièrement du PS).




Sondage réalisé :
  • . du 07 janvier 2016 au 08 janvier 2016

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA