Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Questions d'actualité BVA - Orange - iTELE > Les Français et l'organisation d'une primaire au sein du parti Les Républicains

Les Français et l'organisation d'une primaire au sein du parti Les Républicains

Le 02 Avril 2016


• Alain Juppé demeure la personnalité dont les sympathisants de droite ont la meilleure image (81%), devant Bruno Le Maire (70%).

• Nicolas Sarkozy et François Fillon apparaissent plus en retrait
- François Fillon voit son image se détériorer depuis le mois de février auprès des sympathisants Républicains, qui ne sont plus que 59% à déclarer en avoir une bonne opinion (-12).
- A l’inverse, Nicolas Sarkozy conserve une bonne assise auprès des sympathisants du parti qu’il dirige, puisque 70% de ces derniers continuent d’en avoir une bonne image (-2). Il peine en revanche à séduire les sympathisants centristes.

• Hormis Nathalie Koscuisko-Morizet, les autres candidats pâtissent d’un certain déficit d’image
- Une majorité de sympathisants de droite (52%; -5) ont une bonne opinion de l’ancienne ministre de l’écologie mais sa popularité recule assez nettement chez les sympathisants UDI (52%; -14 depuis février).
- Ses récentes déclarations critiquant la modification des règles décidée par le bureau politique des Républicains (pour s’assurer que les parrains de tout candidat à la primaire sont bien de droite) ne lui ont apparemment pas permis de gagner en popularité.
- Il faut dire que cette décision des Républicains est approuvée par une majorité de Français (56%) mais surtout de sympathisants de droite (65%).

• Le retour de Jean-François Copé sur le devant de la scène politique ne se traduit pas par un mouvement en sa faveur dans l’opinion
- L’ancien président de l’UMP pâtit toujours d’une très mauvaise image auprès des Français (seuls 13% en ont une bonne opinion, contre 82% qui en ont une mauvaise, dont 51% une très mauvaise) et même dans son propre camp, il recueille moins d’un quart de bonnes opinions (14% des sympathisants UDI, 25% des sympathisants LR).

• Les autres candidats déclarés à la primaire ont du mal à imprimer leur marque dans l’opinion

• La multiplication des candidatures à droite semble lasser les Français
- Près de deux Français sur trois pensent qu’il y a trop de candidats (63%), contre 27% qui estiment qu’il y en a suffisamment et 7% pas assez. Parmi les principaux intéressés, à savoir les sympathisants de la droite et du centre, 64% estiment également qu’il y en a trop.
- Les plus critiques sont les sympathisants UDI (69%) mais les personnes se déclarant proches des Républicains sont également une majorité (63%) à le déplorer.





Sondage réalisé :
  • . du 31 mars 2016 au 01 avril 2016

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA