Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Observatoire de la vie quotidienne des Français > Les Français et l'éducation des enfants

Les Français et l'éducation des enfants

Le 28 Février 2015

L'observatoire BVA-DOMEO-PRESSE REGIONALE de la vie quotidienne des Français

LES FRANÇAIS ET L’EDUCATION DES ENFANTS

Les 4 principaux enseignement de ce sondage :
1) Les Français très sévères sur l’éducation des enfants d’aujourd’hui

74% des Français jugent les enfants d’aujourd’hui en général moins bien élevés qu’à l’époque où ils étaient eux-mêmes enfants.

85% des Français jugent la plupart des parents « pas assez sévères » avec leurs enfants.

En moyenne, les Français considèrent que les enfants devraient aller se coucher à 20h20 lorsqu’ils ont 6-7 ans ; à 20h50 lorsqu’ils ont 10-11 ans et à 21h40 lorsqu’ils ont 14-15 ans.

Ils pensent aussi qu’ils devraient être autorisés à regarder la télé à 6 ans, à aller sur Internet à 12 ans, à avoir un téléphone portable à 13 ans, à avoir un compte Facebook à 15 ans et à partir en vacances avec des ami(e)s à 16 ans.

2) L’école continue de très fortement diviser les Français


51% des Français pensent que l’enseignement à l’école est de mauvaise qualité, 48% pensent qu’il est de bonne qualité.

S’ils avaient un enfant et s’ils avaient le choix, 55% des Français préféreraient l’inscrire dans une école publique, contre 44% qui préféreraient l’inscrire dans une école privée. Mais si les sympathisants de la gauche seraient une écrasante majorité à préférer une école publique (82%), les sympathisants de la droite, au contraire, seraient une très large majorité à préférer une école privée (64%).

3) Les Français très sévères sur la réforme des rythmes scolaires et très hostiles à l’abandon des notes


6 mois après sa généralisation dans tout le pays, 68% des Français considèrent que la réforme des rythmes scolaires dans les écoles a été « une mauvaise chose ».

73% des Français seraient opposés à ce que l’évaluation des élèves ne se fasse plus par des notes.

4) L’Histoire-géographie, matière préférée des Français


A l’école, lorsqu’ils étaient enfants, les Français préféraient l’Histoire-géographie (27%), devant les mathématiques (25%) et le Français (21%). Ils étaient en revanche nettement moins nombreux à préférer les sciences naturelles (12%), les langues étrangères (8%) ou les sciences physiques (7%).

Eric BONNET, Directeur des études politiques BVA Opinion




Sondage réalisé :
  • . du 12 février 2015 au 13 février 2015

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2016 BVA