Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Facebook, un colosse aux pieds d'argile ?

Facebook, un colosse aux pieds d'argile ?

Le 21 Septembre 2012



Principaux enseignements
:

Facebook : un colosse aux pieds d’argile ?
Connu de tous, utilisé désormais par un Français sur deux, l’entreprise n’a pas une bonne image et n’apporte pas tant que cela à ses utilisateurs qui sont une forte proportion à avoir déjà envisagé de se désinscrire.





Le colosse :

  • 93% de Français connaissent Facebook, alors qu’ils n’étaient que 56% à le connaître en décembre 2010, soit presque un doublement de la notoriété en l’espace de moins de deux ans. Une connaissance qui atteint désormais 84% chez les 65 ans et +, tandis que 99% des 15-24 ans connaissant le réseau.
  • Plus encore que la notoriété, c’est le taux d’usage qui impressionne : 53% des Français (57% des 93% de Français déclarant connaître Facebook) déclarent être aujourd’hui inscrits sur Facebook. Rapporté à la population des plus de 15 ans (sondée dans l’enquête), et en intégrant la marge d’erreur statistique, cela représente une fourchette de 26 à 29 millions de Français. Les moins de 25 ans sont évidemment les plus grands utilisateurs (73% d'utilisateurs).
  • En outre, la fréquence d’utilisation est très impressionnante puisque plus de la moitié (52%) des membres déclare utiliser FB tous les jours.

Les pieds d’argile
:

  • Le réseau social pâtit d'une piètre image : 53% déclarent en avoir une mauvaise opinion (dont 11% très mauvaise) contre 47% qui affirment au contraire en avoir une bonne. C'est l'usage qui construit l'opinion sur Facebook : ainsi ceux qui sont inscrits sont 69% à déclarer avoir une bonne opinion (une proportion qui monte à 86% chez ceux qui l'utilisent tous les jours) contre seulement 15% des non inscrits. Les différences sont importantes également selon l'âge : les 25-34 ans sont 59% à avoir une bonne image de Facebook… contre seulement 26% des 65 ans et + qui connaissent le réseau. Les CSP- sont également plus enthousiastes que les CSP+ (60% contre 42%).
  • Ces clivages générationnels et sociaux se retrouvent à propos de l'inscription sur Facebook : si une large majorité de Français (71%) considèrent que l'on peut s'inscrire en faisant attention, les 65 ans et + (58%) et les CSP+ (69%) sont plus réservés.
  • Si les utilisateurs sont les plus positifs, ils ne sont pour autant pas d’excellents avocats de la cause Facebook : ainsi 70% déclarent que Facebook n’a pas changé leur vie quotidienne. Ceux qui constatent des changements se trouvent principalement chez les moins de 25 ans (47%) ; comme les autres Français ils constatent avant tout que cela permet de renouer ou consolider des relations personnelles avec leurs amis ou leur famille (82% en moyenne). Les autres bonnes raisons d’être sur Facebook n’étant que minoritairement citées.
  • Des utilisateurs qui, par ailleurs, sont une proportion importante de 44% à avoir déjà envisagé de quitter Facebook. Principale raison invoquée : un faible usage du réseau (38%) devant la crainte du non-respect de la vie privée (23%) et la peur de donner soi-même trop d’informations personnelles (10%). Les plus âgés étant les plus sensibles ces risques pour la vie privée (37%).




Sondage réalisé :
  • . du 30 août 2012 au 31 août 2012

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA