Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > Sondage LH2 > Baromètre du pouvoir d'achat des Français

Baromètre du pouvoir d'achat des Français

Le 03 Novembre 2014


Les principaux enseignements de ce sondage :

La peur de basculer dans la précarité se maintient à un niveau élevé, de moins en moins de Français se sentent complètement à l’abri
- 57% des Français déclarent avoir peur de basculer dans la précarité, une part en recul par rapport à janvier (-6 points), qui reste majoritaire.

- Plus de 9 personnes sur 10 (92%) n’excluent pas totalement la possibilité de tomber un jour dans la précarité, un record dans ce baromètre. En effet, on observe que les personnes se sentant à l’abris de la précarité (ceux qui se disent pas du tout inquiet) n’ont jamais été aussi peu nombreuses (8% ce mois-ci contre 19% en janvier dernier).

Plus d’un Français sur trois est en difficulté à la fin mois pour boucler son budget

- 37% des Français déclarent avoir des revenus insuffisants pour finir la fin du mois, soit une hausse de 6 points en 8 mois seulement (une hausse de 15 points depuis janvier 2013). En effet, de plus en plus de Français (23%, +3 points) sont contraints de puiser dans leurs économies pour boucler leur budget. Quant à ceux qui ne s’en sortent qu’avec une aide extérieure ou un crédit, ils continuent à être de plus en plus nombreux (14%, +3 points depuis le début d’année, +6 points par rapport à juin 2013).

De plus en plus de Français ont le sentiment de devoir se contenter de l’essentiel

- 60% des Français ont le sentiment de devoir se contenter de l’essentiel voire d’un peu moins, une hausse de 5 points depuis janvier 2014. On observe en effet une très forte hausse de la part de personnes devant se contenter de l’essentiel (47%, +10 points). Avec le maintien d’un pouvoir d’achat bas, la part des dépenses « plaisir » recule.

Les Français sont partagés entre une impression de hausse et de stagnation des prix

- 49% des Français ont l’impression que les prix des vêtements, de l’électroménager, de l’automobile et des produits de beauté sont en hausse, tandis que 47% considèrent qu’ils sont stables. Seuls 3% pensent qu’ils sont en baisse.

- Au global, 47% des Français pensent qu’il vaut mieux différer ses achats de vêtements, d’électroménager, d’automobile ou de produits de beauté pour profiter de prix plus bas plus tard, 38% pensent que rien ne presse car les prix vont rester stables et 10% estiment qu’il vaut mieux acheter maintenant avant que les prix de remontent.




Sondage réalisé :
  • . du 23 octobre 2014 au 24 octobre 2014

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2017 BVA