Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris
accueil > sondages > La personnalité de la semaine > La personnalité de la semaine : Vladimir Poutine

La personnalité de la semaine : Vladimir Poutine

Le 18 Janvier 2014


Les principaux enseignements du sondage :

Les Français sont loin d’être « copains » avec Poutine ! (pour reprendre les termes de Jean-Claude Killy, président de la commission de coordination des Jeux olympiques).
Le président russe est la personnalité la plus impopulaire que nous ayons testée pour Le Parisien-Aujourd’hui en France, mais sa puissance est reconnue. Une minorité non négligeable de Français, en particulier à l’extrême droite, l’apprécient et même… envie les Russes.

Un Président très impopulaire dont le rôle sur la scène internationale est jugé négatif

- Avec 84% de mauvaises opinions et seulement 14% de bonnes, Vladimir Poutine est extrêmement impopulaire en France.
- Les deux tiers des Français (66%) le jugent « mauvais président de la Russie » et son rôle sur la scène internationale est très largement jugé négatif (72%).
- Son image détaillée fait par ailleurs ressortir le portrait d’un homme froid (85%), dictateur (80%), arrogant (79%), dangereux (77%), antipathique et mégalomane (74%).
- Il est toutefois jugé énergique (72%) et défendant bien les intérêts de son pays (56%). Près de 6 Français sur 10 considèrent par ailleurs que la Russie sera à l’avenir de plus en plus puissante.

Un certain soutien des sympathisants de droite

- Un quart des sympathisants de droite (25%) ont ainsi bonne opinion de Poutine, c’est le cas de 36% des sympathisants FN.
- Des sympathisants qui le jugent bon Président à 42% (49% au FN) et 35% considèrent que son rôle est positif sur la scène - internationale (53% au FN).
- Les sympathisants du FN sont même 45% (contre 49%) à considérer que ce serait une bonne chose d’avoir en France un Président comme Vladimir Poutine (15% auprès de l’ensemble des Français)

Quant à la décision de François Hollande de ne pas se rendre aux JO de Sotchi, si elle est majoritairement approuvée (53%), elle est très rejetée par les deux tiers des sympathisants de droite. Le Président peut en revanche sur ce point compter sur le soutien plein et entier des sympathisants de gauche (82%).





Sondage réalisé :
  • . du 16 janvier 2014 au 17 janvier 2014

SUIVEZ BVA SUR linkedin facebook youtube   rss   newsletter NEWSLETTER
mentions légales © COPYRIGHT 2016 BVA